Le Projet Finagri

climate-change-2063240_edited.jpg

2015: Début de l'ère de l'urgence climatique

  • The results of the Millennium Goals (MDGs) and the period 2000-2015 are generally positive, and three lessons are learned for the period 2015-2030: 

    • A need for better data, measurements, and monitoring

    • A need to integrate more factors

    • A need to focus on funding the goals

  • Adoption of the 2030 Agenda for Sustainable Development and the Sustainable Development Goals (SDGs)

    • 8 MDGs (including one environmental objective) have been transformed into 17 SDGs (including 7 environmental objectives)

  • Adoption of the Paris Climate Agreement at COP21

    • Global Investor Statement on Climate Change signed by 409 investors with $24 trillion of assets under management

L’innovation financière au service du climat

  • Première émission d’obligations vertes en 2007

    • Cap des 10 milliards $ franchi en 2013, cap des 100 milliards $ franchi en 2017 (CBI, 2018)

    • Marché obligataire traditionnel à 100 000 milliards $

    • Début d’une nouvelle ère : obligations vertes titrisées, obligations durables, obligations ODD

  • Investissement durable et responsable en pleine expansion

    • de 23 à 30 billions $ entre 2016 et 2018 (GSIA, 2018)

  • Investissement à impact/investissement communautaire et investissement durable

    • petits marchés à forte croissance (+ 79 % et + 269 % entre 2016 et 2018 respectivement) 

  • Prêts de développement durable et prêts verts

    • Les prêts verts, dans le sillage des principes applicables aux prêts verts, et les prêts développement durable/ESG sont apparus début 2017, et le marché a déjà été évalué à 32 milliards $ (contre 170 milliards $ pour le marché de l’obligation verte (Environmental Finance, 2019))

ameen-fahmy-_gEKtyIbRSM-unsplash.jpg
no-one-cares-l_5MJnbrmrs-unsplash.jpg

Le secteur agricole européen en manque de financement

  • Pénurie des investissements dans le secteur agricole européen (à l’exception des investissements nécessaires dans le domaine du développement durable)

    • France ​

      • Prêts à court terme :                   40 - 188M

      • Prêts à moyen et long terme :   148 - 695M

    • UE-28

      • Prêts à court terme :                   1 565 – 4 120M

      • Prêts à moyen et long terme :   5, 499 – 14 478M

  • Impact environnemental de l’agriculture​

    • À l’échelle mondiale, le secteur de l’AFOLU (agriculture, foresterie et autres utilisations des terres) représentait en 2014, 24 % des émissions, soit une progression de 8 % par an depuis 2005.

    • En Europe, le secteur de l’AFOLU représente 11 % des investissements en développement durable, soit 1 % des ISR.

    • En Europe, l’agriculture représente 10 % du total des émissions de GES, sans tenir compte de celles liées au transport, au carburant, aux procédés industriels liés à la production agricole.

Le besoin d’une participation des marchés financiers

  • Les investissements privés, une nécessité pour compléter les subventions publiques

    • Le besoin d’investissements dans le secteur agricole ne peut être satisfait que par l’intervention des seules entreprises publiques

    • La politique publique en matière de financement de l’agriculture européenne, en particulier la politique agricole commune, est de plus en plus exigeante concernant l’octroi de subventions du fait des baisses des budgets

  • Des exigences réglementaires de plus en plus nombreuses pour les banques

    • La situation est la même pour le financement privé par les institutions bancaires soumises aux exigences réglementaires actuelles en matière de ratio de levier mais aussi de fonds propres et de liquidités (Bâle III) et autres attentes (Bâle IV)

    • Cela est encore plus vrai pour le secteur agricole dont la situation financière est précaire

  • L’Europe se tourne vers les marchés financiers pour trouver des solutions

    • Appel au marché unique et à l’Union des marchés des capitaux pour un marché plus vaste et plus intégré afin de faire baisser les prix et de renforcer le marché

    • Plan Junker pour encourager les investissements privés par l’intermédiaire de partenariats public/privé

money-2724235_edited.jpg
kees-streefkerk-8yHxJV5PPsA-unsplash.jpg

Analyse d’impact environnemental pour l’agriculture durable

  • FINAGRI collabore étroitement avec l’INRA afin de définir la meilleure méthodologie possible pour identifier, évaluer, contrôler et rendre compte de l’impact environnemental de l’obligation durable FINAGRI

  • L’INRA a répertorié 200 pratiques agricoles distinctes, chacune possédant au moins un type d’impact positif sur la performance environnementale des exploitations

  • 6 niveaux d’impact : négatif, négatif à neutre, neutre, neutre à positif, positif, indéterminé

  • Le matériel nécessaire à chaque pratique a été documenté, et une distinction a été faite entre les différentes pratiques, ce qui a ainsi permis de déterminer si une pratique peut être menée avec un unique équipement ou plusieurs, si elle peut être menée avec différents équipements, et si un équipement peut permettre de mener plusieurs pratiques

  • 20 catégories différentes de performance environnementale divisées en 8 groupes.